Conferences@934 sur le G20

JPEG
 
JPEG
 

Mercredi 19 janvier, dans le cadre de la série « Conferences@934 », Stewart Patrick du Council on Foreign Relations et Uri Dadush, de Carnegie Endowment for International Peace, se sont exprimés sur le thème : "Restoring Trust in the Global Economy : What Role for the G20 ?"


Visionnez des extraits vidéo de la conférence :


 

JPEG
 
Discours d’introduction du Consul général, Philippe Lalliot :

Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,

C’est un grand plaisir de vous accueillir ce soir au Consulat pour cette nouvelle session des Conférences@934, avec laquelle nous ouvrons l’année 2011. J’espère que cette année nous apportera un public toujours aussi fidèle et curieux, et permettra de confirmer le succès des conférences@934.

En quelques mots, laissez-moi vous rappeler que ces conférences confrontent chaque mois les analyses de deux personnalités, l’une française, l’autre américaine, sur un sujet intéressant les relations internationales et la relation entre la France et les Etats-Unis. Je vous invite à consulter le programme des conférences sur le site du Consulat et à vous inscrire sur notre page Facebook pour être informés des prochains rendez-vous. Vous retrouverez sur notre site internet les photos, la vidéo et l’enregistrement audio de ces soirées, dès le lendemain de la conférence.

Chers Amis,

Nous sommes réunis ce soir pour écouter et débattre avec nos deux invités du G20, et de son rôle dans l’économie mondiale. Je ne vous apprendrai rien en rappelant que la France a pris la présidence du G20 depuis le 10 novembre 2009. Il y a 10 jours, le président de la République était à Washington pour rencontre le Président Obama ; Il a rappelé, je le cite, que la France voulait travailler main dans la main avec les Etats-Unis d’Amérique » pour proposer ensemble de "nouvelles idées" sur la régulation financière, le système monétaire international, la lutte contre la volatilité du prix des matières premières ou encore l’amélioration de la gouvernance mondiale.

Cet agenda est ambitieux, à la mesure des défis auxquels nous sommes aujourd’hui collectivement confrontés. Les questions qui sont posées, et celles qui occuperont le prochain sommet du G20 à Cannes le 3 novembre, sont complexes, et les acteurs principaux partagés sur les réponses à apporter : sans prétendre être exhaustif, quel rôle pour le dollar dans le monde d’aujourd’hui ? Quels mécanismes peuvent permettre de stabiliser les marchés de matières premières ? Quels financements pour l’aide au développement ? Quelle articulation entre le G8 et le G20, entre les Nations Unies et le G20 ? Plus généralement, et ce sera l’objet de cette conférence ce soir, le G20 est-il l’instrument adéquat pour réduire les déséquilibres mondiaux, de quelque nature qu’ils soient (institutionnels, politiques, économiques, financiers), et notamment restaurer la confiance dans l’économie mondiale ?

Mesdames et messieurs,

Permettez-moi, avant de leur céder la parole, de présenter nos 2 invités de ce soir.

Dr. Stewart Patrick est directeur du programme sur les institutions internationales et la gouvernance mondiale au Council on Foreign Relations. Il a enseigné les relations internationales et la gestion des conflits à l’université John Hopkins. Il a publié quatre livre ainsi que de très nombreux articles. Spécialiste de la coopération multilatérale et de la politique extérieure américaine, Stewart Patrick a servi au sein Policy Planning Staff au Département d’Etat de 2002 à 2005. Je signale qu’il a rédigé récemment un très intéressant rapport pour la Century fondation, intitulé « The G20 and the United States : Opportunities for More Effective Multilateralism ».

Uri Dadush est senior associate and director au Carnegie’s International Economics Program. M. Dadush a travaillé pour The Economist Group. Il a été consultant au sein du cabinet McKinsey. Il a été Director of Economic Policy puis Director of International Trade à la Banque Mondiale. Aujourd’hui au sein du CIEP, son travail porte notamment sur la crise financière et la crise de l’euro. Il s’intéresse particulièrement aux implications de la montée en puissance des pays en développement dans les flux financiers, commerciaux et migratoires.

Avant de débuter, permettez-moi de vous rappeler les règles de cet exercice. Chaque intervenant prendra la parole pendant une dizaine de minutes. Ces exposés seront suivis d’une demi-heure de questions-réponses avec le public. J’ajouterais que chaque intervenant s’exprime ici librement, et à titre personnel. Nous lèverons la séance vers 19h45 pour prendre un verre ensemble.

Sans plus tarder, je cède la parole à Stewart Patrick.

Très bonne soirée à tous.



JPEG
 
La conférence a été suivie d’une séance de questions-réponses avec le public.

JPEG
 
Dr. Stewart Patrick, is senior fellow and director of the program on international institutions and global governance at the Council on Foreign Relations (CFR). His areas of expertise include multilateral cooperation in the management of global issues. From 2002 to 2005, Dr. Patrick served on the secretary of state’s policy planning staff, with lead staff responsibility for U.S. policy toward Afghanistan and a range of global and transnational issues. Prior to his government service, Dr. Patrick was a research associate at the Center on International Cooperation at New York University from 1997 to 2002. He also served as a professorial lecturer in international relations and conflict management at Johns Hopkins University School of Advanced International Studies. He is the author, co-author and editor of four books and of numerous articles and chapters on the subjects of multilateral cooperation, state-building, and U.S. foreign policy.

JPEG
 
Uri Dadush, is senior associate and director in Carnegie’s International Economics Program. His work currently focuses on trends in the global economy, the global financial crisis, and the euro crisis. He is also interested in the implications of the increased weight of developing countries for the pattern of financial flows, trade and migration, and the associated economic policy and governance questions. A French citizen, Dadush previously served as the World Bank’s director of international trade and before that as director of economic policy. He has also served concurrently as the director of the Bank’s world economy group, leading the preparation of the Bank’s flagship reports on the international economy. Prior to joining the World Bank, he was president and CEO of the Economist Intelligence Unit and Business International, part of the Economist Group (1986–1992) ; group vice president, international, for Data Resources, Inc. (1982–1986), now Global Insight ; and a consultant with McKinsey and Co. in Europe.




POUR EN SAVOIR PLUS




 

Dernière modification : 28/01/2011

Haut de page